PRÉSENTATION DE NOS ÉCOLES

 

 

 

 

A Nonancourt l’école primaire, l’école maternelle et le collège “Jean-Claude Dauphin”

situés au numéro 6 de l’Avenue Victor Hugo, forment un groupe pédagogique.

 

 

—♦♦♦—

 

 

La Directrice de l’école primaire est Madame Élisabeth HARDOUIN

02.32.58.02.84

http:/ecoles.ac-rouen.fr/nonancourt

—♦—

Le Directeur de l’école maternelle est Monsieur Pascal BENARD

02.32.58.13.29

—♦—

La Principale du Collège est Madame Véronique TITEUX

02.32.58.03.84

http:/clg-nonancourt.ac-rouen.fr/

 

 

—♦♦♦—

 

 

Une garderie péri-scolaire accueille les enfants des classes de primaire ou de maternelle les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 7h à 8h30 et de 15h45 à 18h.

Le mercredi matin de 7h00 à 8h30.

Les horaires sont susceptibles d’être modifiés à partir de la rentrée scolaire 2018-2019.

 

 

—♦♦♦—

 

 

LE COLLÈGE JEAN-CLAUDE DAUPHIN

 

Horaires du collège

Les cours ont lieu de 8H30 à 17H le lundi, mardi, jeudi, vendredi

Et de 8H30 à 11H30 le mercredi.

 

Le personnel du collège

L’infirmière, l’assistante sociale et la conseillère d’orientation assurent la prévention, l’information et l’écoute auprès des élèves et des parents.

L’équipe pédagogique est composée de 50 enseignants spécialisés dans une discipline.

Dans chaque classe, le professeur principal est l’interlocuteur privilégié des élèves et des parents.

Les services d’accueil, d’entretien, de maintenance des locaux et préparation des repas sont assurés par 12 salariés.

Des audits d’hygiène sont réalisés régulièrement sous le contrôle des services vétérinaires et garantissent aux familles des enfants qui nous sont confiés la qualité du service proposé.

Une fois par trimestre un repas biologique est proposé, et plus régulièrement, des repas à thème.

Les menus sont consultables chaque semaine sur le site internet du collège.

 

—♦♦♦—

 

Qui est Jean-Claude DAUPHIN ?

 

Jean-Claude DAUPHIN (1922-1945) est un jeune résistant mort en déportation.

Fils du Dr Raoul DAUPHIN, Maire de Nonancourt de 1950 à 1965,  Jean-Claude DAUPHIN s’illustra dans le maquis des Ardennes.

En hommage à Jean-Claude DAUPHIN, le Conseil municipal a émis le souhait, en 1966, de donner au collège de la ville le nom de Jean-Claude DAUPHIN.